L’élevage des petits ruminants dans la commune de Thiès (Sénégal) : situation et perspectives

L’élevage des petits ruminants dans la commune de Thiès (Sénégal) : situation et perspectives

L’élevage des petits ruminants dans la commune de Thiès (Sénégal) : situation et perspectives

24.00

Buy Now
Author:
Pages: 77
Published: 2020
ISBN: 978-9975-154-81-9
Category:

Description

L’étude pour caractériser l’élevage des petits ruminants est faite à Thiès. Les enquêtés, au nombre de 337 sont des propriétaires d’ovins de l’élevage de type familial (43%), de moutons Ladoum (24,9%), de caprins (13,1%) et d’autres acteurs (18,5%) de la filière que sont les vendeurs de foin, de bétail, de viande crue et grillée, de cornes, d’ artisans, de collecteurs de cuirs et peaux. Les femmes sont plus présentes au niveau l’élevage des caprins (42,3%). Il y a plusieurs ethnies (Ouolof, Halpular, Sérère, Maure, Bambara…) et de catégories professionnelles (fonctionnaires, ouvriers, éleveurs, commerçants, retraités…) chez les éleveurs. Le taux d’analphabète est de 36,6% au niveau des éleveurs de chèvre. La taille des troupeaux varie de 1 à 33 ovins avec une moyenne de 9,02 ±4,20. Les us et coutumes, (42,46%), le commerce (28,08%), l’épargne (26,71%), la consommation (2,73%) sont les raisons d’élevage des petits ruminants. Les moutons Ladoum sont stabulation permanente tandis que la race locale (ovine et caprine) a 3 systèmes de conduite alimentaire (divagation, vaine pâture, claustration). Les pneumopathies, les diarrhées, la pasteurellose sont les affections les plus fréquentes

Author: