Interview d’Auteur:  Polydore TCHOUANGOUA

Interview d’Auteur: Polydore TCHOUANGOUA

Qui êtes-vous, en quelques lignes?

Polydore Tchouangoua. Sur le plan professionnel, j’ai débuté ma carrière dans les milieux universitaires publics et privés comme enseignant associé et aujourd’hui, je suis Consultant en Système d’Information en région Parisienne. Du point de vue littéraire, j’ai un premier ouvrage intitulé Communication en réseau local et étendu sur IP destiné aux étudiants et professionnels débutants dans le domaine de la Téléphonie sur IP. Sur le plan sportif, je suis arbitre amateur de football à la ligue de Paris.

Une journée parfaite commence par? Et se termine par?

Pour moi, la perfection est un vain mot. Quitter mon lit assez tôt au réveil après  une méditation et me rassurer que toute la maisonnée se porte bien; me rendre utile pour les autres en cas de nécessité (au-delà de mes activités quotidiennes) et en soirée, faire le tour de l’information avant le coucher suffisent  pour faire de ma journée une réussite.

Votre dernier livre est "Cloud computing et sécurité: Une approche systémique des vulnérabilités pour une gestion des risques d’hébergement". Quel est le message que vous voulez passer aux lecteurs?

J’emmène le  lecteur en général à s’approprier ce nouveau paradigme qu’est le «Cloud Computing».

En présentant  les avantages que le Cloud fournit en proposant des ressources informatiques aux entreprises sous forme de simples services en ligne, je fais un focus sur les défis de sécurité à relever lorsqu’une entreprise décide de s’engager dans une telle solution pour héberger toutes ou partie de ses ressources dans le Cloud.

 

A qui s'adresse cet ouvrage?

Cet ouvrage s’adresse à tout le monde sans exception. Qu’on soit chef d’entreprise, spécialiste ou  même simple utilisateur d’outils informatiques, chacun y trouvera son compte.

Décrivez votre routine d'écriture.

Je couche sur papier les premières pensées ou réflexions qui me viennent à l’esprit. De fois, j’utilise le bloc note de mon téléphone portable.  Je privilégie surtout une écriture manuelle pour avoir une proximité avec la pensée, l’idée ou la réflexion écrite. En les explorant, je peux ensuite les développer.

 

Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur?
Soyez vous – mêmes. N’abandonnez jamais. Faites de ceux qui vous liront des heureux et n’oubliez pas, vous écrivez  pour les autres.