Interview d’Auteur: Justin Ngalamulume

Interview d’Auteur: Justin Ngalamulume

Qui êtes-vous, en quelques lignes?

Suis un scientifique, père de famille et surtout académique. Après avoir travaillé pendant plus de cinq ans dans l’industrie bancaire, j’ai décidé de faire un come-back aux études supérieures dans le domaine de gestion des affaires publiques et internationales avec spécialisation en Science, Société et Politiques Publiques. Je mène des recherches depuis quatre ans sur la coordination et l’intégration des services de santé au Canada car notre système de santé demeure encore à mon avis est un unfinished business [un travail inachevé si vous voulez].  

Passionné des politiques publiques que je considère comme une lampe dont notre société a besoin pour être efficacement éclairée, je crois fermement que la science, la politique et les politiques publiques devront constamment être interconnectées, et converger dans la même direction pour rendre notre société un endroit plus agréable à vivre. Je rappelle aussi qu’une science mal utilisée peut conduire à une impasse politique terrible, à une prise de mauvaises décisions et ultimement endommager la durabilité voire la crédibilité même de toute la communauté scientifique.

Une journée parfaite commence par? Et se termine par?

D’abord, tout a changé avec la pandémie globale COVID-19 qui nous a imposé un nouveau style de vie. Néanmoins, ma journée commence avec un baiser à ma femme et se termine de la même manière [rire..]. Je me réveille 3/5 jours vers 4 :00 am pour lire une revue scientifique sur la santé avant de me rendre au travail vers 8 :30 am. Étant donné que je travaille dans un milieu académique [Université d’Ottawa], donc je dois être préparé à toute sorte d’éventualités et y répondre efficacement. Avant de me coucher j’essaie de savoir ce qui se passe dans le monde à travers les médias et termine ma journée en lisant un livre pour avoir sommeil.

Votre dernier livre est "L’adoption du Dossier Médical Électronique (DME): Un impératif pour l’efficacité du système de santé au Canada". Quel est le message que vous voulez passer aux lecteurs?

Selon John M. Keynes “Uncertainties are precondition of human life” et pour les scientifiques ces incertitudes ne peuvent être réduites que par plus de connaissance et de la recherche.

Donc, je ne suis pas un Stealth issue advocate ou défenseur d’une quelconque cause. Cependant, lorsqu’on a une espérance de vie évaluée à 81 ans, des problèmes de longues heures d’attente aux urgences ou encore de longues périodes d’attente [en moyenne quatre mois] pour une simple chirurgie; je pense qu’il y a lieu de faire plus pour non seulement maintenir les coûts de dépenses en santé mais aussi atteindre le triple objectif que vise notre système de santé : 1) améliorer la santé de la population, 2) améliorer les soins et l’expérience de patient, 3) et réduire le coût par habitant afin de pérenniser notre système de santé. 

Je dois également ajouter que plus de 44% de Canadiens, âgés de 20 et plus vivent avec au moins 1 de 10 affections chroniques courantes. Or nous savons que les faits et évidences scientifiques ont démontré que les DME avaient un impact positif principalement dans l’amélioration de soins préventifs (66.7%), processus de travail (64,3%) et gestion de maladies chroniques (57,1%).

De plus, le système de Dossier Médical Électronique peut, s’il est effectivement utilisé, être considéré comme un catalyseur dans l’amélioration des soins de santé, et contribuer significativement dans l’atteinte de ce triple-objectif mentionné ci-dessus. 

Par cet ouvrage, je cherche à mettre en évidence les avantages du DME afin de susciter un engagement fort des usagers que nous sommes, des décideurs politiques, les patients, et les professionnels de la santé aux fins d’assurer une grande interopérabilité des DME; et bénéficier de soins de santé de meilleure qualité.

A qui s'adresse cet ouvrage?

La particularité ce livre, qui est en même temps sa beauté est le fait qu’il s’adresse à tout le monde sans exception, peu importe la zone géographique, l’âge, la couleur de la peau, la profession ou l’éducation. Ça vous concerne.  N’est-ce pas que la sante n’a pas de prix?

Décrivez Generis Publishing en quelques mots.

J’ai été impressionné par le niveau de professionnalisme et surtout la rigueur scientifique. Chaque détail est pris au sérieux dans le souci de rendre un travail de haute gamme. Bref, j’ai vécu une belle expérience en tant qu’auteur.  

Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur?

Travaillez bien votre manuscrit et vous ne serez pas déçu.