Interview d’Auteur: El Hassane Paul Hassana SIDIBE

Interview d’Auteur: El Hassane Paul Hassana SIDIBE

Qui êtes-vous, en quelques lignes?

Je suis Monsieur EL HASSANE SIDIBE connu aussi sous le nom PAUL HASSANA pour être complet. Né aux bords du fleuve Sénégal français d’obédience catholique, c’est a dire droit “d’Abyssinie”en 1951. Médecin de la chaire d’anthropologie de feu LEOPOLD SEDAR SENGHOR à l’Académie Française.

Une journée parfaite commence par? Et se termine par?

Une journée parfaite commence par la Plume et se termine par la Plume: écrire ses pensées.

Votre dernier livre est "Hypercholestérolémies en médecine interne". Quel est le message que vous voulez passer aux lecteurs?

Mon dernier livre attire l’attention du praticien clinicien médical sur la réversibilité sous-estimée de hypercholestérolémie car les formes primitives peuvent elles-mêmes être aggravées par l’environnement en général et pour parler des post glaciations quaternaires par un déficit en iode.

A qui s'adresse cet ouvrage?

Cet ouvrage s’adresse à tout le monde : grand public; étudiant; praticien; chercheur chevronne.

Décrivez votre routine d'écriture.

Il faut être ”rat de bibliothèque”, particulièrement aimer les langues, le bien-dit. La mémoire ne trahit pas le lecteur amoureux des lettres fussent-elles scientifiques pour prendre le pli d’un DENIS DIDEROT ou d’ALEMBERT qui nous illuminent toujours parce qu’éternels par leur encyclopédisme ce dont a soif ce siècle qui se veut post-moderne avec une cure humaniste (MALRAUX; SENGHOR DIXIT).

Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur ?

Aimer le classicisme et défendre les humanités encyclopédiques pour éviter les tours d’ivoires. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil mais permettons nous de repenser ce qui a été pensé et nous faisons ainsi œuvre d’art par notre empreinte génétique et par notre personnalité globale.